“Notre souci c’est que le président Félix Tshisekedi réussisse. S’il réussit c’est le CACH qui réussit, c’est le peuple congolais qui réussit parce qu’il [Félix Tshisekedi] m’a rappelé lui-même aujourd’hui qu’il a été interpellé hier par la population congolaise à l’unisson : +Félix n’oublie pas, papa avait dit le peuple d’abord+” a dit l’ancien speaker de l’Assemblée nationale devant des journalistes.  “Donc ce n’est pas le moment de fêter. Nous mesurons la charge, elle est immense, incommensurable”, a-t-il ajouté.

Vital Kamerhe a tenu a rendre hommage à son prédécesseur, l’ancien directeur de cabinet du président Joseph Kabila, Nehémie Mwilanya. “Nous le remercions pour le travail abattu avant nous, je crois c’est ça la renaissance du Congo. Ceux qui partent ne sont pas partis“, a-t-il dit.

Vital Kamerhe était déjà directeur de cabinet de Félix Tshisekedi durant la campagne électorale. Les deux opposants avaient également conclu un accord en novembre à Nairobi pour former la coalition du CACH, qui a remporté la Présidentielle du 30 décembre dernier. Durant son discours après sa prestation de serment, le président Félix Tshisekedi a rendu un vibrant hommage à M. Kamerhe.