Un problème de logement pour le président Félix Tshisekedi

Félix Tshisekedi, cinquième Président de la RDC et le premier à bénéficier d’un transfert pacifique du pouvoir n’a toujours pas de résidence officielle à Kinshasa. Le nouveau président qui a historiquement prêté serment jeudi  a passé la nuit dans le luxueux Kempinski Hotel Fleuve Congo dans le quartier huppé de la Gombe.

La faute aux travaux d’aménagement de l’ancienne résidence de Premier ministre dans la partie ouest de la ville, qui sont toujours en cours. Les travaux, qui n’ont débuté qu’au départ de Bruno Tshibala une semaine avec la tenue des élection en décembre dernier, ne pourront pas se termine avant plusieurs jours.

Le Palais officiel du Président en RDC est celui de Mont-Ngaliema, mais il a été saccagé par des militaires à l’entrée de l’AFDL en 1997 et n’a jamais été réhabilité. Joseph Kabila habitait la célèbre résidence dite “GLM”, qui est un bien privé que l’ancien président à racheté à la famille Mobutu.

Félix Tshisekedi, qui a fait un malaise durant sa prestation de serment, est appelé par ses médecins à se reposer. Il va donc devoir attendre quelques jours avant d’occuper officiellement sa résidence de fonction.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.