“La question de la reconnaissant de Félix Tshisekedi ne se pose plus“, affirme le député réélu dans la liste de la coalition de Moïse Katumbi. Pour Claudel André Lubaya, il est temps de mettre fin aux affrontements entre opposants. “Le temps de campagne est passé. A partir du moment où Félix Tshisekedi a prêté serment, il est le président élu de notre pays“, dit-il

Ce cadre de la coalition qui soutient la candidature de Martin Fayulu s’était déjà écarté de la ligne de sa famille politique en appalant à voter pour Félix Tshisekedi en décembre dernier. Mais Ensemble avait alors justifié cette position comme une “technique éclectorale”, Lubaya étant candidat dans une région largement acquise à l’UDPS.

Cependant, ce député congolais amplifie sa position allant dans le sens de soutenir Félix Tshisekedi. “A 24h de l’investiture du nouveau Président de la République, je suggère à la classe politique et à la société civile de transcender nos ressentiments et d’oeuvrer pour l’apaisement. Le pays en a besoin pour panser les plaies causées par les élections et se projeter dans l’avenir!” avait-il appelé la veille de la prestation de serment à Kinshasa.

Joint au téléphone ce vendredi par POLITICO.CD, Claudel André Lubaya qui affirme être toujours en contact avec Moïse Katumbi, estime que les opposants congolais devraient se mettre dans une opposition républicaine. “Je suis un démocrate et un républicain. Nous devons respecter les lois du pays. Dès le moment où nous avons décidé de saisir la Cour Constitutionnelle, sa décision nous est opposable. Nous ne pouvons pas sortir de ce cadre légal“, ajoute-t-il.

Lubaya n’est pas seul à penser ainsi aux côté de Moïse Katumbi. Le Secrétaire général de Ensemble, Delly Sesanga, ou encore le porte-parole de la coalition de Katumbo, Bertrand Ewanga ont tous félicité le nouveau président.  “Je n’ai pas de conseil à donner à Martin Fayulu, mais aujourd’hui, le chapitre des élections doit être tourné. Félix Tshisekedi a lancé un appel hier, en tant que Président de ce pays. Nous nous devons de répondre favorablement pour aider notre pays à aller de l’avant“, explique le député Lubaya.