Dans un document parvenu à POLITICO.CD et signé par Crespin Kambale Asumani, porte parole de Front du Peuple Congolais pour le Changement et la Démocratie(Fpcd), parti au colonel John Tshibangu en détention à Kinshasa, tourne la page de mouvement insurrectionnel.

“L’heure a sonné pour tourner la page des mouvements insurrectionnels et des émeutes des groupes armés disséminés dans des forêts qui créent la désolation dans la population civile et empêchement les investisseurs à venir au pays pour son développement”, a dit Crispin Kambale Asumani.

Ce parti politique né d’un mouvement insurrectionnel créé en 2012 à Kananga, au Kasaï central par le Colonel John Tshibangu qui réclamait la vérités des urnes des élections de novembre 2011 , salue l’élection de Félix Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême et exhorte le nouveau chef de l’État à consolider la paix et la réconciliation nationale.

Ancien commandant second des Fardc au Kasaï central, le Colonel John Tshibangu avait déserté de l’armée nationale en créant un mouvement insurrectionnel pour exiger la vérité des urnes. Arrêté en Tanzanie début février 2017, John Tshibangu à été extradé vers la Rdc et depuis lors, l’officier supérieur des Fardc est incarcéré à la prison militaire de Ndolo.

Son parti exige sa libération .

Kerima