Werrason: “ma défaite est un problème politique”

Intervenant à la télévision nationale ce dimanche, l’artiste musicien Werrason dit être surpris de sa défaite aux législatives selon les résultats annoncés samedi dans la nuit par la Commission électorale. “J’ai été à Kikwit, j’ai battu campagne. Durant ma campagne, pas moins de 30.000 personnes m’ont suivie. J’ai regagné Kinshasa, mes représentants m’informaient sans équivoque que j’allais gagné“, dit-il en Lingala.

A Kikwit, on met disait: il n’y a que toi et Muzito [Adolphe] qui l’emportent largement. Mais quand j’ai vus les résultats de la CENI, j’ai réalité que c’était un problème politique“, ajoute-t-il à l’émission Karibu Variété.

Très populaires, Werrason était candidat à Kikwit-ville dans la province du Kwilu pour la députation nationale, mais également candidat député provincial à Kinshasa.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.