La France a estimé jeudi que les résultats de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo annoncés mercredi n’étaient «pas conformes» et que l’opposant Martin Fayulu en était «a priori» le vainqueur.