Des scènes de liesses populaires ont éclaté samedi soir dans les villes de Beni et Butembo dans l’Est de la République démocratique du Congo où des habitants, victimes d’une rumeur, célèbrent la victoire de l’opposant Martin Fayulu à la Présidentielle, rapportent des sources concordantes à POLITICO.CD

C’est en début de soirée que des centaines de personnes ont éclaté de joie à Beni, dans la province du Nord-Kivu. Plusieurs d’entre eux ont sorti des affiches de l’opposant Martin Fayulu, affirmant qu’il avait remporté la Présidentielle du 30 décembre, note notre correspondant sur place.

Les mêmes scènes ont été constatées à Butembo, située à quelques 50 kilomètres de la ville de Beni. Les deux villes ont été écartées des élections par les autorités. Dimanche 30 décembre, les habitants avaient similé un vote sans la Commission électorale.

A Goma, ou encore à Gemena dans le nord-ouest, d’autres scènes de liesses ont été signalés à POLITICO.CD. par des sources concordantes.

Ce samedi à Kinshasa, la Commission électorale a annoncé le report de la publications des résultats prévue le 6 janvier. La CENI dit n’avoir que la moitié des résultats dépouillés.

De son côté, la coalition LAMUKA qui a soutient la candidature de Martin Fayulu, a mis en garde la CENI contre “toute tentative de modifier les résultats affichés devant les bureaux de vote“, affirmant qu’elle la tiendra pour “responsable de toutes les conséquences qui résulteraient de cette situation