Dans un long communiqué publié ce jeudi 3 décembre, les Etats-Unis ont noté plusieurs anomalies durant les élections du 30 décembre en République démocratique du Congo, félicitant cependant les Congolais.

Les États-Unis soutiennent les millions d’électeurs congolais qui se sont rendus aux urnes le 30 décembre dans toute la République démocratique du Congo (RDC) pour participer aux élections présidentielle, législative et provinciale“, note le long communiqué des Etats-Unis consulté par POLITICO.CD.  “Depuis l’indépendance en 1960, la RDC n’a jamais connu de transfert de pouvoir pacifique et démocratique. L’élection du 30 décembre était donc l’une des élections les plus importantes de l’histoire de la RDC“, ajoute ce communiqué publié en anglais par le département d’Etat américain.

Se disant profondément préoccupés par la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de refuser l’accréditation de plusieurs observateurs internationaux des élections et de représentants des médias, les Etats-Unis affirment avoir noté “la confusion qui régnait le jour du scrutin sur l’emplacement des bureaux de vote, l’affichage des listes électorales, la remise tardive de certains documents électoraux et la décision malheureuse de la CENI d’annuler les élections à Beni et Butembo, dans l’est de la RDC.

Néanmoins, malgré ces difficultés, des millions de citoyens congolais se sont rendus pacifiquement en RDC le jour des élections pour voter et faire entendre leur voix. CENI doit maintenant veiller à ce que ces voix et votes soient respectés“, disent-ils toutefois.