Black-out, dépouillement et spéculations en RDC après des élections tendues

Au moins 40 millions d’électeurs ont été appelés à voter dimanche un nouveau Président de la République en RDC, dans des élections tendues. Ce lundi, le depouillement continue, alors que les spéculations vont bon train.

Des copies de procès verbaux sont diffusés depuis hier dans la soirée sur les réseaux sociaux, chaque camps, surtout du côté des deux principaux opposants, revendique déjà la victoire. Des journalistes internationaux se prêtent également à l’exercice, mais il est très compliqué de savoir avec excactitude qui est en tête.

Cette situation a entraîné la coupe totale de la connexion internet. Les autorités n’ont pas communiqué, mais les opérateurs de téléphonie mobile admettent avoir reçu des ordres du gouvernement pour couper internet.

Des organisations de la société civile et même l’église catholique ont noté plusieurs cas d’irrégularités et même de corruption durant ces élections qui ont connu un très grand retard hier.

Au pays, la situation est normale, la veille de la Saint-Sylvestre. Des embouteillages accompagent une force circulation. Mais les organisations de la société civile craignent que ce black-out instauré vise à falsifier les résultats des élections au profit du candidat du pouvoir.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.