Les élections du dimanche 30 décembre étaient bel et bien au centre de cette intervention un peu surprise. “Je voudrais rassurer notre peuple que les dispositions ont été prises avec le Gouvernement pour sécuriser toutes les parties prenantes au processus (Candidats comme électeurs, y compris les observateurs)“, a dit le Chef de l’Etat aux sujet de ces élections.

C’est ici aussi, le lieu d’en appeler au respect des règles du jeu. Notre Constitution, et toutes les parties aux différents accords l’ont reconnu, ne confère la compétence d’organiser les scrutins et d’en publier les résultats qu’à la CENI, elle seule et, in fine, à la Cour Constitutionnelle“, a-t-il souligné. 

Le président congolais annonce par ailleurs plusieurs mesures de grâce en faveur de prisonniers. “A la veille du jour de l’an, J’ai instruit le Ministre de la Justice de mettre en exécution les mesures de grâce que p’ai prises en faveur de certaines catégories des prisonniers”, a-t-il dit sans plus de détail. 

Joseph Kabila appelle par ailleurs à ne pas “détruire le bel élan de stabilité et de croissance pris grâce aux efforts de chacun et de tous.” “La République Démocratique du Congo veut consolider sa démocratie, aller vers son développement et améliorer les conditions de vie de sa population“, a-t-il dit.