La tension monte de plus en plus à Beni entre les jeunes qui descendent dans la rue pour protester contre le report des élection au mois de mars prochain dans cette ville et la police. Ces derniers utilisent des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation pour disperser les manifestants.

Les activités sont socio économiques sont restées paralysées encore ce vendredi dans la ville de Beni au Nord-Kivu. Le matin, des jeunes ont barricadé les routes .
Boutiques, magasins sont encore restés fermés pour la deuxième journée. Vers 12 heures, heure locale, la tension a commencé à monter entre certains manifestants qui descendent à nouveau dans la rue et la police.

Ils s’attaquent directement au éléments de l’ordre par des jeux de projectils. La police, a recouru à des coups de feu et des bombes à gaz lacrymogène pour disperser les manifestant et dégager le passage au niveau du Rond Point Nyamwisi.

Les manifestants scandent des chansons hostiles aux autorités et continue à barricader les rues.

Hier jeudi 27 Décembre 2018, des jeunes sont descendus dans les rue de Beni pour exiger à la ceni de revenir sur sa décision reportant les élections à Beni ville, Butembo et territoire de Beni pour le mois de mars.

Luckson Mubake/ Beni