Les activités socio économiques sont paralysées à Beni au lendemain de l’annonce de la commission électorale nationale indépendante de reporter les élections dans les villes de Beni et Butembo mais aussi à Yumbi dans la province de Mai Ndombe.

Ce jeudi 27 décembre , des jeunes manifestent pour dénoncer la décision de la CENI reportant les élections en villes de Beni, Butembo et territoire de Beni pour le mois de mars. Dans presque toutes de la ville, on y retrouve des pneus sont brûlés sur différentes artères et des barricades rédigés.

 Entretemps Boutiques, kiosques, magasins et mêmes les marchés et petits commerces sont fermés.  Les écoles également restent désertes.  La police recours à certains endroits à l’usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Nous sommes dans la rue pour demander à la Ceni de revenir sur sa décision afin de permettre au peuple de Beni, Butembo et territoire de Beni de voter comme les autres ce dimanche“, explique CLOVIS MUTSUVA, militant de la lucha interrogé en pleine manifestations. “Dans le cas contraire, Mr NANGA et Mr Kabila doivent démissionner“, ajoute-t-il.

Jusqu’à présent la tension persiste et des manifestants se dirigent vers la mairie.

Luckson Mubake: Beni Ville