L’avion de Martin Fayulu est redirigé vers Kisangani dans la province de la Tshopo, après avoir tenté en vain d’attirer à l’aéroport de Kindu, dans la province du Maniema. Sur la piste d’atterrissage, trois étranges hélicoptères de l’armée et un avion civile occupaient étrangement le  Tarmac.

 

Dans la ville, des centaines des partisans de  la coalition de l’opposition LAMUKA venus accueillir leur candidat à la prochaine Présidentielle ont d’abord croisé ceux de la coalition au pouvoir. Un vingtaine d’entre eux, brandissant des banderoles hostiles à l’opposition. “FAYULU DEGAGE”, pouvait-on lire.

La situation, qui a rapidement tourné à une rixe, a obligé les forces de l’ordre à intervenir. La police a fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les deux camps, provoquant des escarmouches entre forces de l’ordre et partisans de Martin Fayulu.

La province du Maniema est le bastion du candidat de la coalition au pouvoir Emmanuel Ramazani Shadary, mais également la province d’origine du président Joseph Kabila, de part sa mère. Un peu plus tôt dans l’année, un bras de fer a opposé des partisans de l’opposant Moïse Katumbi et ceux du pouvoir. La province reste donc symboliquement disputée entre les deux camps.