“Seuls les résultats manuels seront pris en compte, pas ceux de la machine à voter”, affirme Corneille Nangaa

Corneille Nangaa a annoncé que les agents électoraux procéderont au dépouillement manuel de résultats, qui seront ensuite inscrits sur les procès verbaux, puis publiés.

Nous procéderons au dépouillement manuel des bulletins. Puis nous devrons transcrire les résultats comptés manuellement sur des procès verbaux. Ces résultats seront annoncés. Pas ceux des machines” a dit Corneille Nangaa.

Le président de la centrale électorale a précisé que la contrainte liée au temps ne fait plus l’inquiétude de son institution car l’expérimentation de la machine à voter a permis de lever cette crainte. “Nous avons expérimenté le temps de vote avec la machine. Dans un village avec 635 électeurs on a commencé à 6 h. Tout le monde avait voté à 15 heures” a expliqué Corneille Nangaa.

Par ailleurs, le président de la CENI appelle à l’apaisement quand aux incertitudes sur la non maîtrise de l’outil informatique par la majorité de la population Congolaise, constituant l’électorat. “Il faut arrêter de croire que les Congolais n’ont jamais utilisé d’ordinateur et qu’ils serons déconcertés par les machines” rassure-t-il.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.