Corneille Nangaa : “il n’y aura pas de chaos”

La rumeur court, fondée sur une lettre qui circule sur les réseaux sociaux. La CENI aurait convoqué les candidats président pour examiner la possibilité de reporter les élections de ce 23 décembre 2018. Ce vendredi 7 décembre, Corneille Nangaa a tenu a rassuré.

« Tout évolue bien, sauf si vous écoutez les rumeurs […]. Je peux vous garantir qu’il y aura élection le 23 décembre, et que les machines seront déployées partout», a déclaré Corneille Nangaa au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la CENI à Kinshasa.

Rassurer, non seulement sur la tenue des élections mais aussi sur la qualité du processus électoral. « Je serai responsable de la bonne tenue de cette élection. Il n’y aura pas de chaos », a-t-il confirmé.

Revenant sur la machine à voter en panne de consensus dans l’opinion que chez les candidats, le président de la CENI a évoqué les conséquences qu’entraînerait le retrait de cette machine dans le processus électoral en cours. « Annuler l’utilisation de la machine à voter, ça veut dire repousser l’élection, et la CENI n’est pas prête à ça », avant de nuancer qu’ « il faut arrêter de croire que les Congolais n’ont jamais utilisé d’ordinateur et qu’ils seront déconcertés par les machines. »

Selon lui, la machine permettra à au moins 600 électeurs de voter dans le temps, de 6 heures à 17 heures, « mais les personnes encore dans la file d’attente à l’heure limite seront autorisées à voter, même si ça dépasse minuit »

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.