Le Grand-Equateur réussit bien à Emmanuel Shadary

Lisala, la petite montagne de la Mongala a surpris le pouvoir congolais. C’est ici, dans cette autre autre ville jadis jardin du feu maréchal Mobutu, que l’opposition, notamment l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba, y tient l’un de ses bastions. Il faudra également compter d’autres opposants comme Nzanga Mobutu, dont le père a grandi dans les environs. Mais cette ville miséreuse a visiblement le coeur partagé.

A dix heures mercredi, elle a vidé ses maisons, descendant dans les rues pour accueillir un hôte spécial, le candidat du pouvoir, Emmanuel Ramazani Shadary. Jeunes, vieux, mères et parfois des enfants ont constitué une foule immense, surprenant même aux rangs du pouvoir.

Comme à Gemena et Gbadolite la veille, c’est une nouvelle dynamique pour Shadary. Il compte bien capitaliser en promettant tout sur son passage. “Arrivé à Lisala où nous avons été reçu par toute la population et avons sollicité leurs suffrages. Après, direction Bumba où les compatriotes du coin venus de Kin avec toute la population de Bumba nous ont réservé un accueil délirant. Bumba sera une de nos priorités une fois élu“, explique même le candidat sur son compte Twitter.

Car comme à Lisaka, la ville portuaire de Bumba a également réservé un accueille chaleureux pour le dauphin de Kabila.  Arrivé à Mbandaka, dame la pluie s’est mêlée à la situation. Depuis ce matin, les organisateurs tentent bien que mal à  monter un podium pour la tenue d’un meeting. Quoi qu’il arrive, le candidat du FCC et ses alliés, notamment le vice-Premier ministre José Makila, auront néanmoins réussi à remplir les rues de l’Equateur.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Et si Nangaa et Fayulu disaient la même chose?

Le président de la CENI a fait savoir que seuls les bulletins papiers seront comptabilisés et pris en compte durant les prochaines élections, rejoignant peut-être la position de l’opposition Martin Fayulu, candidat de la coalition LAMUKA.