Une marrée humaine pour Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa

Les partisans de l’UDPS et l’UNC ont bravé la pluie à Kinshasa pour réserver un accueil immense à leurs leaders ce mardi à Kinshasa. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, qui forment désormais la coalition “Cap pour le Changement” ont atterri vers 12h (heure locale) avant d’embarquer dans un cortège en direction du centre-ville.

De l’aéroport de N’djili, dans l’ouest de Kinshasa, les leaders de l’UDPS et de l’UNC ont eu du mal à se déplacer sur le Boulevard Lumumba, leur cortège s’est retrouvé bloquer à plusieurs endroits par la foule venue les accueillir.

Ces miliers des partisans ont clamé fort leur soutien à Félix Tshisekedi qui a été désigné candidat à la prochaine Présidentielle pour cette coalition d’opposition au président Kabila.

Jusque 14h, le cortège de deux leaders était toujours embourbé dans la liesse populaire accompagné des chants et célébrations.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.