Le choix de Martin Fayulu comme candidat de l’opposition à la Présidentielle du 23 décembre ne fait pas unanimité au sein de l’opposition. Très vite, des cadres notamment de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et ceux de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ont dénoncé ce choix.

Le choix du candidat commun de l’opposition ne répond ni à la logique démocratique ni à celle politique. Je n’ai pas sacrifié ma jeunesse pour subir la dictature d’un petit nombre. Je reste attacher à la résolution du congrès de l’UDPS désignant candidat président“, a lancé  Peter Kazadi, Directeur de cabinet adjoint  de Félix Tshisekedi.

Comme lui, Billy Kambale de l’UNC a été un peu plus tranchant: “Nous allons affronter Fayulu. On saura maintenant qui a la base. Bande des traîtres“, a-t-il dit.

L’UDPS a convoqué une réunion d’urgence de ses haut cadres ce lundi à Kinshasa. Toutefois, Félix Tshisekedi, qui a signé la désignation de Martin Fayulu, a promis de retirer sa candidature à la présidentielle.