Plusieurs cadres de l’UDPS et l’UNC boudent la désignation de Martin Fayulu

Le choix de Martin Fayulu comme candidat de l’opposition à la Présidentielle du 23 décembre ne fait pas unanimité au sein de l’opposition. Très vite, des cadres notamment de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et ceux de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ont dénoncé ce choix.

Le choix du candidat commun de l’opposition ne répond ni à la logique démocratique ni à celle politique. Je n’ai pas sacrifié ma jeunesse pour subir la dictature d’un petit nombre. Je reste attacher à la résolution du congrès de l’UDPS désignant candidat président“, a lancé  Peter Kazadi, Directeur de cabinet adjoint  de Félix Tshisekedi.

Comme lui, Billy Kambale de l’UNC a été un peu plus tranchant: “Nous allons affronter Fayulu. On saura maintenant qui a la base. Bande des traîtres“, a-t-il dit.

L’UDPS a convoqué une réunion d’urgence de ses haut cadres ce lundi à Kinshasa. Toutefois, Félix Tshisekedi, qui a signé la désignation de Martin Fayulu, a promis de retirer sa candidature à la présidentielle.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.