Signature d’un contrat à plus de 550 millions de USD pour un pont entre Kinshasa et Brazzaville

L’accord entre la Banque africaine de développement (BAD) et les gouvernements des de la RDC et du Congo-Brazzaville a été signé en marge d’une réunion d’investisseurs en Afrique du Sud. La BAD a annoncé qu’elle mobiliserait le financement du projet, dont le coût est estimé à 550 millions de dollars.

Le pont aura une longueur d’un peu moins de 1,6 km et comprendra une autoroute à quatre voies, une voie ferrée et une passerelle pour piétons. Il est prévu qu’il s’agisse d’un pont à péage et il y aura des postes frontières aux deux extrémités.

Des ferries relient actuellement Kinshasa à Brazzaville, qui selon la banque sont les deux capitales les plus proches du monde. Kinshasa compterait 12 millions d’habitants et Brazzaville environ 1,8 million d’habitants.

La construction de ce pont permettra non seulement de relier les deux villes, mais également de promouvoir l’intégration de la région à travers les frontières“, a déclaré le ministre congolais de la Planification, Modeste Bahati Lukwebo, lors de la signature à Johannesburg. Aucune date de départ n’a été donnée pour la construction du pont.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.