Signature d’un contrat à plus de 550 millions de USD pour un pont entre Kinshasa et Brazzaville

L’accord entre la Banque africaine de développement (BAD) et les gouvernements des de la RDC et du Congo-Brazzaville a été signé en marge d’une réunion d’investisseurs en Afrique du Sud. La BAD a annoncé qu’elle mobiliserait le financement du projet, dont le coût est estimé à 550 millions de dollars.

Le pont aura une longueur d’un peu moins de 1,6 km et comprendra une autoroute à quatre voies, une voie ferrée et une passerelle pour piétons. Il est prévu qu’il s’agisse d’un pont à péage et il y aura des postes frontières aux deux extrémités.

Des ferries relient actuellement Kinshasa à Brazzaville, qui selon la banque sont les deux capitales les plus proches du monde. Kinshasa compterait 12 millions d’habitants et Brazzaville environ 1,8 million d’habitants.

La construction de ce pont permettra non seulement de relier les deux villes, mais également de promouvoir l’intégration de la région à travers les frontières“, a déclaré le ministre congolais de la Planification, Modeste Bahati Lukwebo, lors de la signature à Johannesburg. Aucune date de départ n’a été donnée pour la construction du pont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.