L’UDPS et les ténors de l’opposition signe un accord de coalition pour les élections

Sur fond de crise et dissensions, les opposants congolais ont trouvé un accord jeudi dernier à Johannesburg à l’issue des discussions organisée par l’ONG sud-africaine In transformation initiative (ITI), annonce un communiqué commun publié jeudi.

Expliquant cet accord à POLITICO.CD, Jean-Bertrand Ewanga affirme que le souci pour les opposants était de “consolider l’unité”, tout en désignant, avant le 15 novembre, un candidat commun pour la Présidentielle, ainsi qu’un programme commun de gouvernement.

Il faudra qu’on trouve une solution très rapidement pour que nous puissions jouer un rôle majeur et battre le candidat du FCC. Notre peuple qui a dit +ne nous trahissez pas+ et la communauté internationale qui attend de nous une opposition responsable, ne doivent pas être déçus“, explique le député Ewanga.

Cependant, alors qu’elle a signé cet accord, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) semble faire bande à part. Depuis la semaine dernière, le parti fondé par Etienne Tshisekedi, longtemps allié de Moïse Katumbi, a changé son fusil d’épaule en annonçant qu’il prendra part aux prochaines élections y compris avec la machine à voter. L’ancien gouverneur du Katanga, dont la candidature à la Présidentielle a été écartée en août dernier par le pouvoir, dénonce ces élections pour manque d’inclusivité.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.