ENSEMBLE promet de tout faire pour empêcher la tenue des élections avec les machines

L’opposition congolaise ne compte pas prendre part à des élections truquées. Déjà vendredi, à l’issue de deux jours de discussions à Johannesburg en Afrique du Sud, sept ténors anti-Kabila avaient notamment fait savoir, à travers un communiqué, qu’ils ne prendront pas part à «toute parodie d’élections. »

Jean-Bertrand Ewanga, porte-parole de la coalition Ensemble, dirigée par l’opposant Moïse Katumbi, réitère ce message dans une interview exclusive accordée à POLITICO.CD.

« Nangaa prévoit d’organiser des élections bâclées pour faire gagner le pouvoir. Vous avez vous-même démontrer que tous les électeurs ne sauront pas votés. Si jamais il s’entête, l’opposition ne va jamais laisser ce vote se dérouler » dit-il à POLITICO.CD à la suite d’un dossier qui va paraître ce soir sur le site.

En effet, à moins de deux mois de ces élections tant attendues, rien n’indique que la Commission Electorale soit prête. Il y a notamment le dossier de la machine à voter, rejetée par une large partie des acteurs en présence, tant du côté de l’opposition que de proches du pouvoir.

Du côté de “ENEMBLE”, on prévoit ne pas laisser se tenir ces élections qui pourraient aboutir systématiquement à la victoire du camp du président Kabila.  « Nous ferons tout pour empêcher la tenue de ces élections jusque dans les bureaux de vote », menace le député Ewanga.

« Nous ne pouvons pas accepter cela. On ne peut pas nous emmener dans une guillotine planifiée par des individus en mal de positionnement et qui n’ont pas de bilan à présenter à notre peuple », ajoute-t-il.

Ecouter l’intervention du député Ewanga au téléphone avec Litsani Choukran. 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.