RDC: Un employé de la Monusco testé positif au virus Ebola à Beni

Un employé des Nations Unies dans l’est de la République Démocratique du Congo a été contrôlé positif au virus Ebola, le premier cas de ce type au cours de l’épidémie actuelle, a annoncé vendredi le chef de la mission de maintien de la paix américaine dans une lettre au personnel.

«Je vous écris aujourd’hui pour vous informer que mon équipe de direction et moi-même venons malheureusement de recevoir l’information selon laquelle un collègue de l’ONU basé à Beni aurait été testé positif au virus Ebola et recevait désormais les soins médicaux nécessaires», a écrit Leila Zerrougui dans la lettre citée par Reuters.

 

Beni est touchée par une épidémie du virus Ebola depuis plusieurs semaines. Sur place, où sont basés également des éléments de la mission de l’ONU en RDC, la riposte des autorités contre cette épidémie fait cependant face aux problèmes majeurs de sécurité. Au début de mois, une attaque contre des civils a lieu à quelques centaines de mètres du centre-ville de Beni, faisant 21 morts (17 civils, quatre militaires), poussant l’OMS, qui dispose d’un centre opérationnel, à annoncer la suspension de ses opérations spéciales dans cette ville du Nord-Kivu.

Par ailleurs, trois volontaires de la Croix-Rouge congolaise qui assistaient à l’enterrement d’une victime d’Ebola ont été blessés lors d’une attaque des jeunes gens à Beni, entraînant la suspension des activités de riposte, la semaine dernière. La résistance des communautés locales dans l’Est  a été l’un des principaux problèmes auxquels sont confrontés les personnels de santé, en plus des attaques armées par des milices.

Suite à plusieurs agressions dont ont été victimes les membres de l’équipe de riposte, un arrêté municipal est en cours d’élaboration et sera signé par le maire de la ville de Beni pour accompagner la riposte contre Ebola, notamment le recours aux forces de l’ordre lors des prélèvements et des enterrements dignes et sécurisés.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.