RDC: A Kinshasa, l’opposition se prépare à montrer ses muscles

Les élections du 23 décembres sont irréversibles, lançait le président Joseph Kabila du haut de la tribune des Nations Unies jeudi. Cependant, à moins de trois moins de cette date fatidique, la situation est loin d’être aussi linéaire.

L’opposition congolaise fait bloc commun pour dénoncer ce processus. A Kinshasa, elle descend dans les rues pour dénoncer un scrutin joué d’avance. Car si le président Kabila met irrémédiablement cap vers ces élections, leur issue semble être dessinée au seul bénéfice du pouvoir en place.

En effet, alors que des candidats majeurs de l’opposition ont été écartés, la Commission électorale s’obstine à utiliser des machines que l’opposition, la Société civile, les mouvements citoyens et même l’Eglise catholique accusent de vouloir falsifier les résultats de ces élections. La semaine dernière, un groupe d’experts britanniques venus pour certifier ces machines a affirmé qu’elles ne devraient pas être utilisées sans la mise en place d’une dizaine des recommandations qui vous jusqu’à demander une reprogrammation.

Mais personne n’écoute, ni du côté de la Commission électorale. Alors Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi qui ont été éjectés de cette Présidentielle ont pu joindre leurs forces avec Félix Tshisekedi, Freddy Matungu, Martin Fayulu et Vital Kamerhe pour entamer la manière forte.

Au Boulevard Triomphal où leurs partisans sont attendus ce samedi, ces ténors de l’opposition compte bien montrer que le vote populaire leur est acquis, histoire de mettre en garde contre toute déclaration de victoire d’Emmanuel Ramazani, le candidat du pouvoir.

Sur place, outre un imposant podium qui déjà installé, quelques dizaines de partisans campent, alors que toute la ville, notamment du côté de Limete, vivre au rythme d’une manifestation annoncée déjà comme une déferlante mobilisation.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.