“Didier! Comment vas-tu?”: l’étrange conversation entre Reynders et Kabila dans les couloirs de l’ONU
Photo d’archives.

Alors que les rélations entre Kinshasa et Bruxelles sont au point mort depuis plusieurs mois, le président Joseph Kabila a surpris le chef de la diplomatie belge durant la semaine à New York, à l’apostrophant amicalement dans un couloir de l’ONU.

“Didier! Comment-vas-tu?”, a lâché le président Kabila à l’intention de M. Reynders.   “C’était totalement imprévu, on s’est croisé dans un couloir et on s’est parlé”, confiera à son tour Didier Reynders à l’issue de ce bref échange resté toutefois secret.

Le président Kabila et le ministre belge participaient alors à  l’ouverture de la 73e assemblée générale de l’ONU. Cependant, c’est la toute première conversation entre les deux hommes depuis un long moment. Didier Reynders est en effet devenu Persona non grata à Kinshasa, à la suite de son rapprochement avec l’opposition congolaise.

En novembre dernier, le vice-Premier ministre belge s’est vu d’abord refusé de visa à Kinshasa, avant que la RDC ne change d’avis. Une fois dans la capitale congolaise, Reynders ne sera pas reçu officiellement, et l’inauguration de la nouvelle ambassade belge qui suivra ne connaîtra la présence d’aucun officiel congolais, mais seulement des manifestants qui réclamaient alors à Reynders la dépouille de Lumumba.

Dans la foulée cette rencontre informelle à New York, la Presse belge annonce une probable rencontre entre le Premier ministre belge Charles Michel et le Président Joseph Kabila.  “Nous essayons de parler à tout le monde, c’est nécessaire, c’est la raison même de l’existence de l’ONU”, à confié M. Reynders à ce sujet à l’Echos.be.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.