RDC: Le CLC appelle Kabila à libérer “réellement le processus électoral”

A moins de trois mois du vote, le processus électoral en RDC est toujours décrié par une large partie de l’opposition qui a vu notamment plusieurs de ses leaders être exclus. Une lecture partagée également par les catholiques du pays. Dans un communiqué rendu public le 24 septembre, le Comité Laïc qui coordonne le mouvement des catholiques en RDC a une fois de plus haussé le ton.

Cette structure met entre autres le gouvernement congolais et le président Joseph Kabila en garde, les appelant à  faire preuve “de sursaut patriotique” en “libérant réellement le processus électoral à cette étape ultime, par la mise en oeuvre non biaisée et sans failles, des mesures de décrispation politique, tel que prévu par l’Accord de la Saint-Sylvestre.”

La confiscation des médias publics au profit du pouvoir en place et la réduction des libertés publiques par des interdictions, ainsi que des répressions des marches pacifiques et des manifestations publiques de l’opposition et de la société civile, sont devenues plus qu’insupportables“, dénonce le CLC dans son communiqué consulté par POLITICO.CD. 

Le CLC appelle par ailleurs à la libération des prisonniers d’opinion, notamment des membres des mouvements citoyens. “Dans ce cadre, le CLC exige la libération immédiate et sans conditions des membres des mouvements citoyens incarcérés suite à l’expression de leur liberté de manifester contre l’usage de la machine à voter.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.