Présidentielle: un candidat écarté annonce son ralliement à Tryphon Kin-kiey Mulumba

Dans une conférence de presse tenue tôt ce matin à Kinshasa, Jean-Paul Moka Ngolo Mpati, Président National  du parti politique « Mouvement Bleu » et Autorité morale  de la plateforme électorale « Arc-en-ciel», annonce son ralliement à Tryphon Kin-kiey Mulumba, qu’il dit soutenir à la prochaine Présidentielle.

Il [Kin-kiey] a la capacité de prendre une partie de l’opposition, de la MP et des indépendants. Il a fait preuve de dextérité politique en tant que député et ministre”, estime-t-il

« Il y a 21 candidats mais en réalité il y en a que cinq. Il s’agit de Ramazani Shadary, Martin Fayulu, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe et Kin-Kiey Mulumba (…) En réalité, si vous allez sur Google, Il y en a qui ne sont même pas là, qui ne sont même pas connus», a-t-il ajouté.

Jean-Paul Moka avait été écarté de la Présidentielle par la Commission électorale en août dernier. Sa candidature a été déclarée irrecevable pour “paiement des frais de dépôt de candidature non retraçable et non confirmé par la DGRAD.” « Je ne fais pas la politique pour moi-même, mais je la fais sur base des causes », a-t-il répondu à ce sujet.

Continuer l’oeuvre de Kabila

Tryphon Kin-Kiey Mulumba, alors membre du Bureau politique de la majorité au pouvoir, a créé la surprise en déposant sa candidature à cette présidentielle.  “Je connais JeanPaul Moka Ngolo Mpati de longe date. Je me réjouis de cette bonne nouvelle. Je m’empresse de lui dire merci pour le choix porté ce jour sur ma modeste personne. Nous serons plus forts rassemblés. Ce qui attend notre pays est plus important que nos petits intérêts“, a-t-il dit à la suite de la déclaration de M. Moka.

L’élu et réélu de Masimanimba, qui est en tourné en Europe et aux Etats-Unis, a annoncé hier à POLITICO.CD son retour prochain au pays pour présenter son programme de gouvernement dénommé “ENACE”.  « Il est bon de rester à l’écoute de tous selon notre méthode d’approche de prédilection ENACE, entendre, apprendre, comprendre, entreprendre», assure-t-il.

Pour autant, Kin-kiey ne se présente pas comme un opposant. Dans son interview lundi POLITICO.CD, il a annoncé vouloir “continuer l’oeuvre de Kabila”.  Pour lui, le président Kabila reste encore la meilleure solution pour le Congo.  « Le Président Kabila a réalisé une œuvre pas parfaite, mais mérite d’être poursuivi. Je m’inscris dans la continuité et l’intensification de l’œuvre politique. Il me parait important de garder le cap et surtout d’intensifier la reconstruction de notre pays. » explique-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…