RDC: Jean-Pierre Bemba: “le régime de Kinshasa a choisi ses propres opposants”
Congolese opposition leader and former warlord Jean-Pierre Bemba is pictured after a news conference in Brussels, Belgium July 24, 2018. REUTERS/Francois Lenoir

Le leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC) ne digère toujours pas son invalidation par la Cour Constitutionnelle pour la prochaine Présidentielle du 23 décembre. Pour Jean-Pierre Bemba, cette situation démontre que le camp du président Kabila “n’est ni ouvert ni disposé à l’alternance.

Comme d’autres, j’ai été exclu alors que j’étais éligible. En réalité, le régime de Kinshasa a choisi ses propres opposants, ceux qu’il veut voir affronter son candidat [Emmanuel Ramazani Shadary]. Il veut s’aménager une élection dont le résultat est connu d’avance et conserver la main sur l’ensemble des structures de ce pays“, dénonce-t-il dans une interview accordée à Jeune Afrique.

L’ancien vice-président a été initialement  invalidé par la Commission électorale à la suite de sa condamnation par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour subornation des témoins, avant d’être définitivement écarté par la Cour Constitutionnelle. Selon la Cour, cette condamnation équivaut à  des faits de corruption,  rendant la candidature  de Bemba inéligible; ce que l’opposant dénonce.

Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi, Martin Fayulu ou encore Freddy Matungulu, tous des opposants, sont néanmoins toujours en lice pour ces élections.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.