RDC: Nouvelle rencontre des ténors de l’opposition ce week-end à Johannesburg

L’opposant Moïse Katumbi est arrivé la nuit dernière à Johannesburg avec son équipe, apprend POLITICO.CD ce samedi. Il devrait être rejoint par Jean-Pierre Bemba (ou Eve Bazaïba, Secrétaire générale du MLC), Adolphe Muzito et même Félix Tshisekedi ou Vital Kamerhe. Les cinq leaders des  principales forces de l’opposition en RDC ont prévu d’entamer des nouvelles consultations.

Sur place, il sera également question de rencontrer des dirigeants du Congrès national africain (ANC, parti au pouvoir en Afrique du sud) et ceux de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), dont l’Afrique du sud est le fer de lance et qui bouscule de plus en plus le gouvernement congolais en réclamant la tenue des élections libres et transparentes à la fin de cette année.

Mercredi à Bruxlles, les opposants avaient publié un communiqué commun énumérant neuf préalables à ces élections prevues le 23 décembre, réclamant le retrait des machines à voter imposées par la Commission électorale, ou encore la restructuration de la CENI, accusée d’être au service du président Kabila.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui parraine l’opposition, avait  également été reçu à Pretoria en début de semaine, avant de s’envoler vers Brazzaville où il a eu un entretien avec le président Denis Sassou-Ngouesso. La tournée de M. Reynders, qui est un soutien de taille pour l’opposition, avait énervé Kinshasa, qui a dénoncé des “ingérences” dans le processus actuel.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…