Congolese opposition leader and former warlord Jean-Pierre Bemba is pictured after a news conference in Brussels, Belgium July 24, 2018. REUTERS/Francois Lenoir

Au lendemain de son invalidation  définitive de la prochaine Présidentielle par la Cour Constitutionnelle, l’opposant Jean-Pierre  Bemba dénonce  ce qu’il qualifie d’une “parodie d’élection” en RDC.

Le leader du MLC, qui intervenait ce mardi sur la chaîne  de télévision française France24,  accuse la Commission électorale et la Cour Constitutionnelle d’être aux ordres du président Joseph Kabila.

Par ailleurs, Jean-Pierre Bemba dénonce également le fait que le président congolais se “choisit les candidats opposants.”

L’ancien  vice-président a été initialement  invalidé  par la CENI à la suite de sa condamnation par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour subornation des témoins. Selon la Cour Constitutionnelle, cette condamnation équivaut à  des faits de corruption,  rendant la candidature  de Bemba inéligible à  la prochaine Présidentielle fixée  au 23 décembre.