RDC: Suivez la candidature de la Majorité en temps réel

CE QU’IL FAUT RETENIR

Ouvertes le 24 juillet, les procédures de dépôts de candidature pour la Présidentielle du 23 décembre prochain se clôturent aujourd’hui à 16H. Si la quasi-totalité des candidats ont déposé, du côté du président Kabila, aucun candidat n’a pour l’instant été officiellement endossé.

Mardi à Kinshasa le Chef de l’Etat congolais a pourtant réuni sa famille politique, le Front Commun pour le Congo (FCC)  pendant plusieurs heures, sans toutefois annoncer le nom de son successeur. Une “communication” devrait être fait entre cette nuit et ce matin.

Tryphon Kin-Kiey Mulumba, cadre de la MP et un proche de Kabila, a créé la stupeur en déposant sa candidature, mais sans que cela ne soit soutenue par sa famille politique.

Du côté de l’opposition, seul l’opposant Moïse Katumbi n’a pas pu déposer sa candidature, bloqué à l’extérieur du pays. Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba ou encore Freddy Matungulu ont tous déposé.


 

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.