Interdit d’atterrir à l’aéroport de Lubumbashi, Moïse Katumbi a tenté une traversée hier à partir de la Zambie via le post-frontalier de Kasumbalesa. Etrangement, les services douaniers était fermé toute la journée de vendredi.

Nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous pensons que Moïse Katumbi doit se rendre à Kinshasa pour se faire enrôler. On a toujours dit que Moïse Katumbi fuyait le pays, mais voilà qu’il est là,  bizarrement, au lieu de déployer de l’énergie à l’accueillir et éventuellement lui faire comprendre qu’est ce qui lui est reproché, nous voyons le gouvernement deployer toute l’énergie pour le garder à l’extérieur, comme si le gouvernement avait un intérêt particulier à voir Moïse Katumbi ne pas rentrer au pays‘, dénonce le député Sessanga.

Après cette tentative avortée, l’opposant Moïse Katumbi va tenter de nouveau de se présenter au service douanier, annonce le Secrétaire général de son mouvement ce samedi à POLITICO.CD. “Moïse Katumbi est comme tous les autres Congolais en droit de rentrer dans son pays. C’est un droit garantie par la Constitution. Nous allons continuer avec la population pour que Moïse Katumbi rentre au pays. Et donc aujourd’hui, il se présentera [de nouveau] devant le service de la DGM [immigration] pour qu’il puisse venir à Lubumbashi“, annonce le député congolais.