RDC: des discussions entre Présidents de la sous-région autour du dossier Katumbi

L’opposant congolais Moïse Katumbi est resté du côté zambien de la frontière malgré une tentative de regagner le pays ce vendredi. Les autorités congolaises qui lui ont refusé l’accès à la frontière, ont déployé des militaires et des policiers qui ont même fait usage au gaz lacrymogènes et armes à feu pour disperser les partisans de l’opposant congolais.

Cependant, du côté de ENSEMBLE, la coalition de Moïse Katumbi, on ne compte pas en rester là. Une nouvelle tentative est prévue ce samedi à en croire plusieurs cadres. Du côté de Moïse KAtumbi, on confirme la détermination, mais on évoque également la recherche d’une sortie pacifique à cette situation.

D’après des informations de POLTICO.CD, les présidents angolais João Lourenço, celui du Congo-Brazzville, Denis Sassou-Ngouesso et celui de la Zambie, Edgar Lungu ont entamé une médiation depuis la fin de la journée de vendredi entre Moïse Katumbi et les autorités congolaises.

Ces discussions non-officielles n’ont encore aboutit à rien, mais visent à obtenir un retour de l’ancien gouverneur du Katanga dans le calme.

C’es le président zambien Lungu qui a initié ces échanges, craignant une dégradation de la situation après la situation tendue hier à Kasumbalesa.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.