Après deux heures de vol, le jet privé de Moïse Katumbi s’est posé à l’aéroport de Ndola au nord de la Zambie, et près de la frontière congolaise. Moïse Katumbi et son équipe ont rapidement quitté l’aéroport pour prendre un convoie de véhicule à destination de Kasumbalesa.

Le leader de la coalition ENSEMBLE a néanmoins pris le temps de de s’arrêter quelques minutes dans un cimetière de Kitwe pour visiter la tombe de son frère Salomon Soriano. De là, comme l’annonce son entourage, il prendra la route vers Kasumbalesa, soit pas moins de 3 heures en voiture.

De l’autre côté de la frontière, en RDC, policiers et militaires attendent l’ancien gouverneur du Katanga qui affirme néanmoins son intention “daller jusqu’au bout. “