RDC: Des politiques américains appellent Trump à soutenir une «transition sans Kabila»

L’éditorial publié le 31 juillet et soutenu par plusieurs politiciens américains dont l’ancien Secrétaire d’Etat John Kerry s’adresse d’abord au président Kabila, lui demandant de “changer de cap” et de faciliter une alternance démocratique au pays.

Malgré des progrès clamés par Kinshasa, les politiques américains craignent surtout que les prochaines élections, même en cas du départ acté du président Kabila, ne soient pas démocratiques. A ce sujet, ils estiment que l’Administration Trump a un rôle clé à jouer pour aider à faire en sorte que ces conditions soient remplies.  “Les États-Unis devraient intensifier leurs pressions économiques contre le président Kabila et ses alliés pour montrer qu’il y a des conséquences réelles pour la poursuite de la violence et de la répression”, pensent-il.

Par ailleurs, ils appellent également l’Administration Trump à soutenir l’option “transition sans Kabila” dans la mesure où l’actuel président congolais n’entendait toujours pas organiser des élections démocratiques. “Les États-Unis et les autres acteurs internationaux ne devraient pas être dupés en croyant à plus de fausses promesses ou en acceptant de mauvaises élections qui ne feront rien pour mettre fin aux problèmes sous-jacents de violence, d’abus et de corruption“, mettent-ils en garde.

Ils devraient clairement signaler que si les conditions minimales pour un vote crédible ne sont pas remplies dans les prochaines semaines, ils soutiendront les appels croissants du Congo pour une «transition sans Kabila», où le président se retirera pour permettre aux dirigeants indépendants de restaurer ordre constitutionnel et organiser des élections libres et équitables“, ajoutent-ils.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…