Ewanga: “celui qui prendrait le risque d’arrêter illégalement Katumbi saura qu’on ne se laissera pas faire”

À quelques jours du retour annoncé en RDC de Moïse Katumbi après deux ans d’exil, le député Jean-Bertrand Ewanga Isewanga s’est exprimé à POLITICO.CD pour éclairer l’opinion par rapport aux inquiétudes d’une éventuelle arrestation de l’opposant Katumbi une fois rentré en RDC.

Le porte-parole de la coalition Ensemble dément une quelconque idée d’arrestation de son leader à son arrivée vendredi à Lubumbashi comme prévue. “Au niveau de la cour suprême, le dossier de mercenaires a été reporté, le dossier de spoliation de l’immeuble est clair car son propriétaire c’est Katebe Katoto et le dossier sur la nationalité Italienne de Moïse Katumbi a été éclairci par le procureur de Milan. Pourquoi on arrêterait Katumbi? Il doit rentrer en homme libre au pays de ses ancêtres” a-t-il dit à POLITICO.CD.

L’éventualité est que nous sommes dans un pays de droits. Celui qui prendrait le risque d’arrêter illégalement quelqu’un aura une conscience troublé. Nous ne nous laisserons pas faire” prévient Ewanga, indiquant que le courage de Moïse Katumbi de rentrer au pays malgré ces dossiers judiciaires lui collés par le pouvoir obligera le pouvoir à fléchir.

Pour Jean-Bertrand Ewanga, Moïse Katumbi sera accueilli d’abord à Lubumbashi avant l’étape de Kinshasa où il ira déposer sa candidature à l’élection présidentielle de décembre prochain.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.