Jean-Pierre Bemba: “il n’y a pas de deal entre Joseph Kabila et moi-même”

Devant la pression, l’ancien vice-président a vigoureusement démenti des rumeurs annonçant un “deal” entre lui et le pouvoir congolais. “Il n’y a pas de deal entre Joseph Kabila et moi-même. Ce sont de fake news. Joseph Kabila est aujourd’hui à fin mandat, je ne sais pas quel deal on peut avoir avec lui. Le MLC est le seul parti qui n’a jamais participé à aucun de gouvernement de Kabila“, a-t-il expliqué.

Bemba a également rappelé que son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), a participé au dialogue de la Saint-Sylvestre en décembre 2016, sans y revendiquer des postes gouvernementaux. “Le MLC a adhéré à l’accord de la Saint Sylvestre pour ne pas être considéré comme le blocage au processus qui visait à sauver le pays. Nous n’avons pas participé au gouvernement. Nous avions dénoncé cet accord avant et aujourd’hui, tout le monde nous donne raison“, ajoute-t-il.

Le Sénateur congolais a également fustigé le dernier discours du président Joseph Kabila sur l’état de la nation. Pour lui, le dernier discours du président congolais “est contradictoire à la réalité que vit le peuple Congolais notamment sur le plan sécuritaire comme les violences” qui ont à travers le pays.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…