Devant la pression, l’ancien vice-président a vigoureusement démenti des rumeurs annonçant un “deal” entre lui et le pouvoir congolais. “Il n’y a pas de deal entre Joseph Kabila et moi-même. Ce sont de fake news. Joseph Kabila est aujourd’hui à fin mandat, je ne sais pas quel deal on peut avoir avec lui. Le MLC est le seul parti qui n’a jamais participé à aucun de gouvernement de Kabila“, a-t-il expliqué.

Bemba a également rappelé que son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), a participé au dialogue de la Saint-Sylvestre en décembre 2016, sans y revendiquer des postes gouvernementaux. “Le MLC a adhéré à l’accord de la Saint Sylvestre pour ne pas être considéré comme le blocage au processus qui visait à sauver le pays. Nous n’avons pas participé au gouvernement. Nous avions dénoncé cet accord avant et aujourd’hui, tout le monde nous donne raison“, ajoute-t-il.

Le Sénateur congolais a également fustigé le dernier discours du président Joseph Kabila sur l’état de la nation. Pour lui, le dernier discours du président congolais “est contradictoire à la réalité que vit le peuple Congolais notamment sur le plan sécuritaire comme les violences” qui ont à travers le pays.