Dans son discours, Kabila fustige “ceux qui ne voient que ce qui reste à faire”

Ouvrant son discours à la nation devant les deux chambres du parlement ce jeudi à Kinshasa, le président Joseph Kabila a prioritairement dressé un bilan largement positif de ses 17 années passées au pouvoir.  Kabila affirme avoir trouvé  un pays « voué à une disparition programmée » mais qui est aujourd’hui le « centre de toutes convoitises et intrigues diplomatiques, voire des complots sordides ».

Qui aurait cru que la RDC qui était devenue la risée du monde (…) pouvait grâce aux efforts conjugués ensemble revenir sur la scène internationale et revenir au centre des convoitises (…) et des complots sordides“, interroge le président congolais.

Revenant sur la réunification du pays, la croissance économique ou encore la réforme de l’État… Joseph Kabila s’attaque également à ceux qui le contestent. “Fort de cette renaissance de l’État, je me suis employé à créer les conditions favorables pour l’émergence d’un Congo fort et prospère. Là aussi, le pari paraissait impossible, car nous avons hérité d’une situation catastrophique“, dit-il, avant d’ajouter: “n’en déplaisent à ceux qui ceux qui ne voient que ce qui reste à faire, plutôt que de regarder ce qui a été fait.

Le Président rappelle également que la sécurité et la défense du pays a “toujours été au coeur de sa préoccupation”, appelant également à la mise en place d’une politique de “bon voisinage”, mettant toutefois en garde: “toute naïveté dans ce domaine est suicidaire”.

2 commentaires
  1. IL N Y A RIEN DE SPECIALE .JUSTE UN EFFET D ANNONCE.DISPARUTION PROGRAMME,SITUATION CATASTROPHIQUE.DE QUOI IL PARLE ?MAIS SES ACCOLYTES SONTS PARMIS LES GENS QUI DETRUISENT NOTRE PAYS.PASSEPORT 300 DOLLARS PAS DE ROUTE PAS D ELECTRITE PAS D EAU ECOLE BAHHH.POLITIQUE OPPOSITION COMME GOUVERNEMENT N EN PARLONS PAS

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.