Dans son discours, Kabila fustige “ceux qui ne voient que ce qui reste à faire”

Ouvrant son discours à la nation devant les deux chambres du parlement ce jeudi à Kinshasa, le président Joseph Kabila a prioritairement dressé un bilan largement positif de ses 17 années passées au pouvoir.  Kabila affirme avoir trouvé  un pays « voué à une disparition programmée » mais qui est aujourd’hui le « centre de toutes convoitises et intrigues diplomatiques, voire des complots sordides ».

Qui aurait cru que la RDC qui était devenue la risée du monde (…) pouvait grâce aux efforts conjugués ensemble revenir sur la scène internationale et revenir au centre des convoitises (…) et des complots sordides“, interroge le président congolais.

Revenant sur la réunification du pays, la croissance économique ou encore la réforme de l’État… Joseph Kabila s’attaque également à ceux qui le contestent. “Fort de cette renaissance de l’État, je me suis employé à créer les conditions favorables pour l’émergence d’un Congo fort et prospère. Là aussi, le pari paraissait impossible, car nous avons hérité d’une situation catastrophique“, dit-il, avant d’ajouter: “n’en déplaisent à ceux qui ceux qui ne voient que ce qui reste à faire, plutôt que de regarder ce qui a été fait.

Le Président rappelle également que la sécurité et la défense du pays a “toujours été au coeur de sa préoccupation”, appelant également à la mise en place d’une politique de “bon voisinage”, mettant toutefois en garde: “toute naïveté dans ce domaine est suicidaire”.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.