La RDC se prépare à déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola ce 25 juillet (OMS)

Le ministère Congolais de la santé fera une annonce officielle pour déclarer la fin de l’épidémie d’Ebola le 25 juillet prochain. Cette annonce suivra la période de 42 jours sans la confirmation d’un nouveau cas de la maladie hémorragique d’Ebola. La dernière semaine allant du 18  au 25 juillet 2018 sera plus déterminante pour cette déclaration, qui sera possible si aucun nouveau cas d’Ebola n’est notifié en laboratoire.

« La surveillance active est toujours en cours et se poursuivra après la fin de l’éclosion de l’épidémie » a fait savoir le directeur de l’OMS.

Le 11 juillet dernier, deux alertes de cas suspects de virus Ebola avaient été signalés à l’hôpital général de référence de Kindu, au Maniema, reliée a la région de l’Equateur par le fleuve Congo.

Apres des investigations suivies d’envoi d’échantillon à Kinshasa, les résultats de tests s’étaient révélés négatifs.

Dans son dernier bulletin du 13 juillet, le ministère de la santé a répertorié un total de 53 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dont 38 confirmés et 15 probables.

Vingt-quatre (24) personnes ont été guéries de la maladie à virus Ebola, vingt-neuf décès ont été enregistrés dont 14 de cas confirmés.

Fiston Mahamba

 

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Et si Nangaa et Fayulu disaient la même chose?

Le président de la CENI a fait savoir que seuls les bulletins papiers seront comptabilisés et pris en compte durant les prochaines élections, rejoignant peut-être la position de l’opposition Martin Fayulu, candidat de la coalition LAMUKA.