Jean-Pierre Bemba a reçu son passeport diplomatique!

Le Congrès du MLC a accouché d’une “intronisation” ce vendredi dans l’ouest de Kinshasa. Son éternel président Jean-Pierre Bemba a été sans surprise reconduit à la tête du parti pour un mandat de 5 ans. Il a dans la foulée été investi unanimement comme candidat du MLC à la prochaine présidentielle.

Bemba qui n’était pas présent à ce Congrès qui s’est ouvert depuis hier, s’est adressé à ses partisans par liaison téléphonique, promettant de regagner le pays bientôt. “Je vous remercie pour votre confiance renouvelée en ma personne en tant que président national du parti pour cinq ans et en tant que candidat président de la République. Merci à tous les participants au congrès venu de l’intérieur et de l’extérieur du pays. Je reviens bientôt”, a-t-il dit sous les acclamations de ses partisans.

Autre bonne nouvelle, l’ancien vice-président a reçu son passeport diplomatique aujourd’hui. “Il est entré en possession de son passeport aujourd’hui. Nous sommes donc en train d’organiser son retour au pays“, confirme le député Fidèle Babala, Secrétaire général adjoint du MLC, joint au téléphone vendredi par POLITICO.CD.

Jean-Pierre Bemba réside temporairement en Belgique depuis son acquittement et sa libération sous condition, dans l’attente du verdict final de son second procès à la CPI. Le 4 juillet dernier, la Chambre d’appel a attendu la Procureure et les avocats de Bemba dans ce procès où l’ancien vice-président a été condamné pour subordination de témoin.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…