RDC: Bemba en Belgique avec un visa de 90 jours
C‘est tard le soir du  vendredi 15 juin 2018 qu’un convoi motorisé de la Cour Pénale internationale (CPI) a conduit Jean-Pierre Bemba en Belgique, notamment dans  la commune de Rhode-Saint-Genèse où est situé son domicile familial. Le leader du MLC doit y séjourner en attendant le verdict final de son deuxième procès à la CPI.

En effet, le 8 juin 2018, dans l’affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo (« affaire principale » devant la CPI), la Chambre d’appel a décidé, à la majorité, d’acquitter Bemba des charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui auraient été commis en République centrafricaine.  La Chambre d’appel de la CPI a indiqué qu’il n’y avait pas lieu de maintenir M. Bemba en détention dans le cadre de l’affaire principale et qu’il revenait à la Chambre de première instance VII de déterminer si sa détention demeurait justifiée en vertu de sa condamnation pour des atteintes à l’administration de la justice dans une autre affaire.

Le 12 juin 2018, la Chambre de première instance VII a ordonné la mise en liberté provisoire sous conditions spécifiques du leader du MLC après avoir tenu une audience et reçu les observations des parties sur le maintien en détention de Bemba compte tenu de tous les facteurs pertinents et des circonstances de l’affaire dans son ensemble, la Chambre de première instance a considéré que les conditions juridiques d’un maintien en détention ne sont pas remplies.

Cependant, 10 ans après son emprisonnement, Jean-Pierre Bemba n’avait alors aucun document de voyage. Et alors que des rumeurs courent sur les réseaux concernant une nationalité belge ou portugaise qu’il détiendrait, la CPI a dû faire une demande spéciale auprès des autorités belges pour un titre temporaire de séjour.

Au final, la Belgique a octroyé un visa l’autorisant Bemba à rester dans un premier temps jusqu’à 90 jours sur son sol.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

La colère de l’Abbé Donatien Nshole

Tantôt en colère, tantôt désemparé, l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO a accordé une interview à POLITICO.CD, dans laquelle il fustige la classe politique congolaise.

Voici les neuf personnes qui pouraient être sanctionnées par l’UE

Un rapport de la Mission de l’Union Européenne en République démocratique du Congo établit une liste de neuf personnes qu’elle recommande aux sanctions. 

CPI – Jean-Pierre Bemba condamné à  un an de prison et 300.000 euros d’amende

La Cour pénale internationale, CPI s’est prononcée ce mercredi 22 mars sur la peine de prison pour subornation de témoins contre l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable d’avoir tenté d’obtenir par ce biais un acquittement dans son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.