Le président du conseil de sages du Rassemblement, la plus importante structure regroupant les partis politiques de l’opposition Congolaise, a indiqué que la situation actuelle de la République Démocratique du Congo reste inquiétante et les institutions de la République restent muettes face aux grands dérapages.

Pierre Lumbi Okongo a rappelé que la plateforme électorale soutenant la candidature de Moïse Katumbi est prête pour les élections prévues pour le 23 décembre prochain selon le calendrier de la commission électorale nationale indépendante, mais que des préalables restent à écarter notamment la question de la machine à voter et une probable représentation de Joseph Kabila.

Notre plateforme appelle Joseph Kabila à se prononcer sur sa non-participation aux prochaines élections présidentielles car les rumeurs sur un éventuel troisième mandat de ce dernier ne font que faire baisser la tension” a-t-il déclaré.

Abordant la question de la candidature unique de l’opposition et le fait que seuls les noms de Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi en retentissent souvent, Pierre Lumbi explique que cela est consécutif à leur parrainage de l’initiative.

Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi sont perçus comme les deux piliers de l’opposition parce qu’ils sont les initiateurs de la candidature unique de l’opposition” a souligné l’ancien bras droit de Joseph Kabila (47 ans aujourd’hui et suspecté par l’opposition et les mouvements citoyens de vouloir briguer un troisième mandat non constitutionnel), aujourd’hui passé à l’opposition.

Vital Kamerhe, (ancien président de l’Assemblée Nationale et directeur de campagne de Joseph Kabila en 2006) et Jean-Pierre Bemba (ancien vice-président et principal challenger de l’actuel président Congolais lors des élections de 2006, dont le verdict est attendu le 8 juin prochain à la CPI), également importantes figures de l’opposition Congolaise seront associés à l’initiative d’une candidature unique de l’opposition au moment opportun” a fait savoir Pierre Lumbi