Les choses commencent finalement à se décanter autour des funérailles d’Étienne Tshisekedi, opposant historique décédé depuis février 2017 à Bruxelles. Un mois après la signature d’un accord le 24 avril dernier, la construction d’un mausolée devrait débuté ce vendredi à N’sele.

Les travaux débutent finalement ce vendredi. Les ingénieurs se sont rendus sur place aujourd’hui [jeudi] pour visiter le lieu et prendre des repères“, renseigne-t-elle, sans donner plus détails.

Une réunion a eu lieu aujourd’hui autour du vice-Premier ministre et ministre congolais de l’Intérieur, Henri Mova Sakanyi, à l’issue de laquelle la décision de créer plusieurs sous-commission pour superviser les travaux de l’organisation de ces funérailles a été prise.

La réunion a permis de dégager la composition des 8 commissions techniques appelées à coordonner des actions pour des obsèques dignes, dans l’unité et le respect de nos valeurs ancestrales“, annonce le ministre congolais via son compte Twitter.

Par ailleurs, le ministre Mova fait savoir que l’enterrement pourrait intervenir “avant le 30 juin”, faisant toutefois savoir qu’il dépend des travaux de construction du mausolée, dont on ignore la durée.