Assemblée Nationale: Olivier Kamitatu, Francis Kalombo et Martin Fayulu invalidés

L’Assemblée nationale a procédé ce vendredi 11 mai 2018, à l’invalidation des trois députés nationaux proches de l’opposant Moïse Katumbi pour l’absentéisme prolongé dans les travaux de la plénière.

Décision annoncée par le Président de la chambre basse Aubin minaku, au cours de la séance plénière de l’Assemblée nationale. Il s’agit notamment d’Olivier Kamitatu,Francis Kayombo ainsi que Martin Fayulu.

Les trois députés invalidés sont tous proches collaborateurs de l’ex-gouverneur de l’ancienne province du Katanga, Moise Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle.

Les député Martin Fayulu avait annoncé sa décision de ne plus siéger au sein du Parlement qu’il qualifie d’illégitime, alors que Francis Kalombo, initialement  élu  au sein du PPRD, parti présidentiel, avait annoncé son départ la semaine dernière.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.