Manifestations publiques: une ONG dénonce “la politique de deux poids et deux mesures”
Après le meeting autorisé de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) à la place Sainte Thérèse dans la commune de N’djili  à Kinshasa, l’Asadho déplore que les manifestations pacifiques de la Lucha aient été réprimées et plusieurs militants de ce mouvement citoyen arrêtés à Goma.

Après le meeting de l’UDPS, il est important que nous puissions nous poser des questions au sujet de manifestations pacifiques. Comment le régime actuel peut-il laisser UDPS organiser son meeting et refuser ce même droit aux autres partis politiques de l’opposition ou réprimer les manifestations des mouvements citoyens ?“, se demande Me Katende.

Pour lui, tant que le meeting de l’UDPS n’est pas un signal qui permet à tous les congolais de jouir de la liberté de manifester pacifiquement sur l’ensemble du territoire national, nous devons dénoncer cette jouissance sélective des droits constitutionnels et demander au régime du Président Joseph KABILA de lever l’interdiction de manifester pacifiquement pour tout le monde.

Face à cette situation, le président de l’asadho invite les responsables de l’UDPS de se poser des questions sur les intentions du régime qui les a laissés organiser leur meeting.

Limete est appelé à dire au Président Joseph KABILA à respecter la Constitution en ce qui concerne les manifestations pacifiques et dénoncer l’attitude anti démocratique du régime vis-à-vis des autres congolais.

La liberté d’organiser les meetings reconnue à l’UDPS n’a pas de sens si les autres partis politiques de l’opposition et les organisations de la société civile ne peuvent pas jouir de la même liberté. Le combat de l’UDPS pour la démocratie ne connaitra son couronnement que quand tous les congolais qu’ils soient au pouvoir ou pas, qu’ils soient riches ou pauvres, puissent jouir de mêmes droits constitutionnels“, martèle le président de l’asadho.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.