Les discussions continuent entre l’UDPS et le Pouvoir
Henri Mova Sakanyi saluant Mgr Gérard Mulumba à Kinshasa, le 23 avril.

Des membres de l’UDPS et Monseigneur Gérard Mulumba, jeune frère d’Étienne Tshisekedi, ont rencontré des représentants du pouvoir congolais mercredi à Kinshasa, au lendemain d’une manifestation de l’UDPS dans l’est de la capitale congolaise, apprend-t-on.

Il a été question de discuter notamment sur les modalités autour des funérailles du patriarche Étienne Tshisekedi et de régler les questions politiques“, explique notre source.

Selon elle, il a été notamment question d’analyser le budget de ses funérailles, présenté par Mgr Mulumba, qui conduit les discussions au nom de la famille du leader historique de l’opposition. Aucun détail n’est cependant connu au sujet de ce budget.

Mardi à Kinshasa, Félix Tshisekedi, leader de l’UDPS, a fait savoir que les discussions entre le pouvoir et son parti avaient pris fin, démentant des informations d’une attente pour le nommer Premier ministre dans le cadre des accords de la Saint-Sylvestre.

Cependant, notre source affirme qu’il est “toujours question de régler également des questions politiques tant autour de ces funérailles que concernant l’accord de la Saint-Sylvestre.

L’accord signé le samedi dernier entre le gouvernement, l’UDPS et la famille de  Tshisekedi prévoit une commission qui va organiser ces funérailles tant attendues depuis plus d’an. La date du rapatriement de la dépouille, qui reste inconnue, dépend de l’évolution de ces travaux. La commission, qui sera composée de 9 membres, dont trois par composante, n’a pas encore été mise sur pied.

Par ailleurs, la majorité au pouvoir affiche une attitude conciliante avec l’UDPS en public. Jeudi à Kinshasa, André-Alain Atundu a félicité le parti de l’opposition pour son “comportement avant et après” la marche tenue dans la commune populaire de N’djili.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.