Félix Tshisekedi vient de quitter sa résidence à Limete, à une dizaine de kilomètres du lieu du meeting où ses partisans l’attendaient déjà depuis tôt ce matin. Le leader de l’UDPS a du se faire violence pour se faufiler parmi ses partisans qui ont préféré, comme d’habitude, l’accompagner le long de la route plutôt que de de rendre directement au rendez-vous.

Sur place, ce grand terrain de communément appelé “Sainte-Thérèse” n’est pas encore rempli, mais une nouvelle vague des partisans, qui arrivent depuis Limete, devrait bientôt investir le lieu.

Il s’agit du premier meeting de l’opposition congolaise autorisée par les autorités depuis septembre 2016. Le gouverneur de Kinshasa a donné hier son accord pour cet événement à l’occasion des 28 ans de l’ouverture du pays au multipartisme.