Après sa libération, Constant Omari contre-attaque et tacle le ministre Papy Niango

Dans une interview accordée à l’émission Sporama, le bulletin sportif de la Voix de l’Amérique, Constant Omari affirme n’avoir “jamais touché, ni détourné les prétendus 1 millions de dollars“, précisant que la Fédération ne les avait jamais reçus. “Jusqu’aujourd’hui, le gouvernement n’a jamais décaissé le moindre Franc congolais pour les matches de la Tanzanie et du Nigéria” avoue-t-il.

Constant Omari appelle le ministre des sports, Papy Niango à expliquer au peuple qui avait perçu les 1 millions de dollars annoncé avec pompe. “Maintenant qui va réparer les dégâts ? L’opprobre jeté sur ces hautes personnalités du football congolais accusées sur base du vide?” s’interroge le membre du comité exécutif de la Fédération Internationale de Football Association, FIFA avant de poursuivre sur le même ton: “Qui va réparer les préjudices ? La vérité est têtue. Ne salissez pas l’image des autres alors que dans votre fort intérieur, vous saviez que c’était du mensonge. Les actes parlent à la place de la parole. Mentez, mentez, il en restera quelque chose“, se déchaîne le sportif dont le nom est plusieurs fois glissé dans les chansons de la musique Congolaise.

Constant Omari s’étonne que même le secrétaire général aux sports, Barthélemy Okito (aussi poursuivi dans cet affaire de détournement) a confirmé que cet argent n’était jamais sorti.

La conséquence de cette atmosphère malsaine créée de toutes pièces est l’élimination de l’équipe nationale U20” regrette Constant Omari.

En voyage à l’étranger dans le cadre d’une mission de Fédération Africaine de Football, CAF, Constant Omari, réitère que toutes les allégations portées contre lui sont fausses. Par preuve, il indique qu’il peut voyager librement.

Fiston MAHAMBA

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…