Dans une interview accordée à l’émission Sporama, le bulletin sportif de la Voix de l’Amérique, Constant Omari affirme n’avoir “jamais touché, ni détourné les prétendus 1 millions de dollars“, précisant que la Fédération ne les avait jamais reçus. “Jusqu’aujourd’hui, le gouvernement n’a jamais décaissé le moindre Franc congolais pour les matches de la Tanzanie et du Nigéria” avoue-t-il.

Constant Omari appelle le ministre des sports, Papy Niango à expliquer au peuple qui avait perçu les 1 millions de dollars annoncé avec pompe. “Maintenant qui va réparer les dégâts ? L’opprobre jeté sur ces hautes personnalités du football congolais accusées sur base du vide?” s’interroge le membre du comité exécutif de la Fédération Internationale de Football Association, FIFA avant de poursuivre sur le même ton: “Qui va réparer les préjudices ? La vérité est têtue. Ne salissez pas l’image des autres alors que dans votre fort intérieur, vous saviez que c’était du mensonge. Les actes parlent à la place de la parole. Mentez, mentez, il en restera quelque chose“, se déchaîne le sportif dont le nom est plusieurs fois glissé dans les chansons de la musique Congolaise.

Constant Omari s’étonne que même le secrétaire général aux sports, Barthélemy Okito (aussi poursuivi dans cet affaire de détournement) a confirmé que cet argent n’était jamais sorti.

La conséquence de cette atmosphère malsaine créée de toutes pièces est l’élimination de l’équipe nationale U20” regrette Constant Omari.

En voyage à l’étranger dans le cadre d’une mission de Fédération Africaine de Football, CAF, Constant Omari, réitère que toutes les allégations portées contre lui sont fausses. Par preuve, il indique qu’il peut voyager librement.

Fiston MAHAMBA