C‘est l’épilogue d’un long bras de fer. La famille d’Etienne Tshisekedi, son parti l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et le gouvernement vont signer un accord demain au centre-ville de Kinshasa, apprend exclusivement POLITICO.CD vendredi.

Selon le communiqué qui sera lu dans la foulée, une commission mixte sera mise en place pour permettre le rapatriement et les funérailles du fondateur historique de l’UDPS, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles, en Belgique.

Les négociations conduites par le Conseiller spécial du président Jospeh Kabila en matière de Sécurité, Me Jean-Mbuyu avec le jeune frère d’Etienne Tshisekedi, Monseigneur Gerard Mulumba, ont convenu que le gouvernement, la famille et l’UDPS enverront chacun trois représentants pour composer cette commission.

Par ailleurs, Joseph Olenghankoy, qui a également participé à ces négociations, va signer l’accord aux côtés du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Henri Mova Sakanyi, le gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta, ainsi que Mgr Mulumba et le Secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund.