Katumbi nomme ses cadres régionaux

L’opposant Moïse Katumbi a procédé dimanche à des nomination au sein de sa plateforme électorale “ENSEMBLE”. L’opposition Frank Diong, emprisonné, a été nommé coordonateur de la région de Kinshasa, alors plusieurs quadors prennent des postes à l’intérieur du pays.

Le président d’ENSEMBLE a d’abord rendu public une décision annonçant la création de 12 régions politiques, pour en désigner les coordonateurs dans une autre décision publiée quelques minutes après. L’opposant Frank Diongo qui purge actuellement une peine d’emprisonnement est nommé coordonateur de la ville-province de Kinshasa.

Le veil opposant Gabriel Kyungu va ainsi diriger la région du Grand Katanga, alors que Claudel Lubaya s’est vu confié le Kasaï occidental. José Endundo de son côté prend l’Equateur, Joris Mbuku le Bandundu, Jean-Claude Mvuemba du Kongo-central,  Richard Kana le Kasaï oriental, Dieudonné Bolengetenge le Bas-Uele, Norbert Ezadri le Haut-Uélé, Grégoire Kiro le Nord-Kivu, Jean-Claude Kibala le Sud-Kivu et Joseph Tshomba se voit confié le Maniema.

Moïse Katumbi procède à ces nominations alors qu’une polémique enfle en RDC sur des révélations de sa nationalité intalienne qu’il a détenu durant plusieurs années. Ces faits, qu’il ne dément ni ne confirment, pourraient l’empêcher de se présenter à la prochaine Présidentielle.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.