UDPS: 1100 délégués à Kinshasa pour trouver un successeur à Etienne Tshisekedi

Plus de 1100 délégués venus des différentes provinces de la RDC et de l’étranger ont répondu présent ce vendredi à l’ouverture du Congrès de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social à Kinshasa. Un seul ordre du jour est retenu lors de ce rendez-vous président par le Secrétaire général Jean-Marc Kabund: l’élection d’un nouveau président .

Sauf grosse surprise, le fils du fondateur, Felix Tshisekedi, est favori pour succéder à son père décédé le 1er février 2017 à Bruxelles. Trois autres candidats font néanmoins face au leader historique de l’UDPS.

Ce congrès s’est ouvert sur fond de polémique avec l’autre aile de l’UDPS, proche du Premier ministre Bruno Tshibala, qui allée jusqu’à porter plainte contre Jean-Marc Kabund. Cependant, le Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre (CNSA) a tranché hier en faveur des proches de Félix Tshisekedi.

Aujourd’hui à Kinshasa, plusieurs leaders de l’opposition notamment Vital Kamerhe, ou des proches de Moïse Katumbi comme Christophe Lutundula, Martin Fayulu… prennent également part à ce congrès dont le dénouement sera connu demain.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.